WebAccess extension pour NVDA

Publié le Mercredi 24 Février 2021 - Dernière modification le Mardi 2 Mars 2021

Coucou mes amis du blog de BlindHelp!
Voici une extension fait par Accessolutions pour NVDA nommé WebAccess, Voir le lien du repos plus bas, y compris sa documentation, un petit tuto avec un exemple pratique pfait par Yannick (philaos) membre de la liste nvda-fr, y compris un lien pour télécharger une version modifié par ces soins qui corrige l’utilisation de la commande “nvda+control+f3”, et un module  comme extension .json utilisable via l’extension pour NVDA nommé WebAccess avec YouTube.

Télécharger la version de l’extension WebAccess modifié par Yannick:

Pour utiliser WebAccess, il faudra d’abord installer l’extension pour NVDA, donc, voici le lien de téléchargement pour la dernière version de l’extension et qui corrige l’utilisation de la commande nvda+control +f3 modifié par Yannick, depuis mon espace BlindHelp.github.io:

https://blindhelp.github.io/webAccess-2021.02.10.nvda-addon

Note: Inutile de télécharger l’extension web access pour NVDA depuis son repos d’Accessolutions car elle ne contient pas ladite modification fait par Yannick. Merci.

Ensuite soit vous pouvez vous même personnaliser l’utilisation d’un site, soit installer un module fait par quelqu’un d’autre .

Module  utilisable via l’extension WebAccess pour YouTube fait par Yannick:

Voici donc un nouveau module  utilisable via l’extension pour NVDA nommé WebAccess fait par Yannick.
Il s’utilise sur YouTube .

Voici le fichier youtube.json, il s’agit  d’un  module utilisé par Web Access , celui-ci est télécharjable depuis mon espace BlindHelp.github.io:

Placez le curseur au début du lien et menu contextuel pour cliquer sur “Enregistrer la cible du lien sous…”

https://blindhelp.github.io/youtube.json

Puis pour l’installer, rien de plus simple, il suffit de le copier dans le dossier web Module qui se trouve dans le dossier NVDA au même niveau que votre dossier Addon.
Si vous avez l’extension de Paul faite nvda,/outils /Explorer NVDA/Ma configuration
Dans ce dossier vous trouverez le dossier web module dans lequel il faudra coller le fichier youtube.json

Une fois instalé quand vous êtes sur une page YouTube:
attention les 7 raccourcis sont de la forme :
Control+shift +lettre .
j’ai omis les  touches “control+shift” pour éviter les répétitions .

kj : se déplace au bouton j’aime
l : lecture /pause
s :vidéo suivante
m : supprime /remet le son
e : enregistre la vidéo
n : notification
a :s’abonner  à la chaine

Tuto pour ajouter un raccourci depuis le site de Google par Yannick:

Voici un petit tuto qui vous montre comment ajouter un raccourci sur le site de Google .

  1. Aller sur Google .
  2. Lancer une recherche .
  3. Positionnez vous sur le lien”suivant” (utilisez nvda+f7 pour l’atteindre )
  4. Faite nvda +w et validez sur “nouveau module web”.
  5. Dans la  nouvelle fenêtre donner un nom à ce module , je l’ai nommé bêtement : Google
  6. La fenêtre s’est refermé, vous   êtes à nouveau sur le lien suivant .
  7. Faites à nouveau nvda +w et validez sur “nouvelle règle “
  8. On vous demande le type, faîtes flèche bas sur marqueur (ce choix est utile uniquement pour l’utilisateur à
  9. Tabulez et donnez un nom à cette règle, je l’ai appelé “suivant”
  10. Tabulez et validez sur le bouton “modifier les critères “
  11. Dans la nouvelle fenêtre  tabulez jusqu’au champ “id :”.
    id est une suite de caractère , un identifiant unique pour justement identifier le lien “suivant”
  12. Faîtes flèche bas jusqu’à entendre : pnnext
    Voilà, le lien “suivant “ a un identifiant unique qui s’appelle “pnnext”.
  13. Appuyer sur entrée pour validez ce choix et revenir à la fenêtre précédente .
  14. Tabuler et validez sur le bouton “Ajouter un raccourci clavier”
  15. Exécuter le raccourci souhaiter, moi j’ai fait Alt +s .
  16. Tabulez puis faite flèche bas sur “activer” , puis validez .
  17. Tabulez jusqu’au bouton OK et validez .
    Voilà, c’est fini !
    Maintenant au lieu de chercher le lien suivant pour cliquer faites tout simplement Alt +s !

Procédure Pour rechercher l’extension WebAccessForNVDA sur la page GitHub:

Une fois ouvert le lien du repos GitHub WebAccessForNVDA, il faut chercher un lien nommé:
Releases (dans notre cas le lien est avec le nombre 5 à la fin, c’est-à-dire qu’il y a cinq releases. Sa peut changer ce nombre selon les mises à jour faites.
Donc le lien qui pointe sur les cinq releases est:

https://github.com/accessolutions/WebAccessForNVDA/releases

Une fois ouvert ce lien chercher sur la page le mot en anglais:
Latest release
C’est-à-dire en français: Dernière version
avec la flèche bas on trouve la personne qui a fait le dernier commit
@JulienCochuyt JulienCochuyt released this on 13 Jan 2020 ·
Et si nous appuyons plusieurs fois sur la flèche bas, nous trouverons le nom de l’extension en tant que lien.
webAccess-2019.12.13.nvda-addon
Et cela nous donne le lien suivant:

https://github.com/accessolutions/WebAccessForNVDA/releases/download/2019.12.13/webAccess-2019.12.13.nvda-addon

Cliquer sur lui pour télécharger l’extension WebAccessForNVDA! :)
Il faut enregistrer le fichier…
Ensuite vous l’installer comme d’habitude…
Et suivez la même procédure indiquée ci-dessus pour rechercher une mise à jour future de cette extension WebAccessForNVDA.
En conclusion, je suis arrivé au même résultat que notre ami Michel… :)

Web Access pour NVDA - Documentation utilisateur

Version 2019.12.13

Copyright (C) 2015-2019 Accessolutions

Les modules web

Les modules web permettent, de manière interactive, de créer des scripts NVDA pour simplifier et personnaliser la navigation sur des sites web ou des applications métier.

Création d’un module web

Placez le focus sur une des pages du site web pour lequel vous voulez créer un module.

Appuyez sur NVDA+W.

Choisissez « Nouveau module web » dans le menu.

La boîte de dialogue « Nouveau module web » s’ouvre.

Dans la zone « Nom du module web », entrez un nom qui identifie au mieux le nom général du site. (Ce nom doit respecter la syntaxe des noms de fichier de Windows.)

Dans la liste déroulante « URL », choisissez la partie de l’URL qui sera commune à l’ensemble des pages du site. Appuyez sur la flèche vers le bas pour obtenir les différentes sous-parties de l’URL en cours.
Il est généralement suffisant de sélectionner le premier choix proposé qui ne contient que la première partie de l’URL avant le premier caractère « / ».

Dans la liste déroulante « Titre de la fenêtre », vous pouvez entrer une chaîne de caractères qui se trouve dans le nom de la fenêtre du navigateur. N’utilisez ce paramètre que si la recherche par URL ne permet pas d’identifier le site web. Il faut généralement laisser ce champ vide.

Cliquez sur le bouton « OK » pour créer le module.

Un fichier ayant l’extension « .json » est créé dans le dossier « webModules » du dossier utilisateur de NVDA.

Modification d’un module web

Placez le focus sur une des pages du site web pour lequel vous voulez modifier le module.

Appuyez sur NVDA+W.

Choisissez « Gérer les modules web » dans le menu.

La boîte de dialogue « Gestion des modules web » s’ouvre.

Sélectionnez le module que vous voulez modifier.

Les règles de module

Un module web est constitué d’une liste de règles. Chaque règle permet d’identifier un élément précis d’une page web et d’agir en conséquence.

Il existe plusieurs types de règles, permettant de structurer la navigation. Nous nous concentrerons ici sur le type « Marqueur », qui permet de définir des raccourcis clavier et des actions automatiques.

Création d’un marqueur

Pour créer un marqueur, placez tout d’abord le curseur de navigation dans la page web sur l’élément auquel vous voulez associer une action.

Appuyez sur NVDA+W.

Dans le menu, choisissez « Nouvelle règle ».

Dans le champ « Type de règle », sélectionnez « Marqueur ».

Dans le champ « Nom de la règle », entrez le nom de cette règle. Ce nom sera automatiquement lu par la synthèse vocale lorsque vous appuyez sur le raccourci clavier qui lui est associé.

Les critères de filtrage.

Tabulez ensuite jusqu’au bouton « Modifier les critères » ou appuyez sur alt+R.

Les champs du dialogue qui s’ouvre permettent de définir des critères afin d’identifier l’élément auquel s’applique la règle. Un ou plusieurs critères peuvent être spécifiés.

Pour chaque liste déroulante, en appuyant sur la flèche vers le bas vous obtiendrez des propositions, qui seront de moins en moins spécifiques à l’élément en cours. Il est donc généralement préférable de choisir parmi les premiers choix proposés. Techniquement, ces choix sont les attributs HTML de tous les parents de l’élément HTML en cours.

Texte

Dans le champ « Texte », entrez la chaîne de caractères à rechercher.
Si la chaîne de caractères commence par un caractère « < » (Inférieur à), c’est alors le texte de l’élément précédent qui sera recherché. Cela est utile par exemple pour rechercher une zone d’édition dont le label est situé juste avant cette zone.

Rôle

Dans la liste déroulante « Rôle », choisissez un des rôles proposés pour cet élément.

Balise

Dans la liste déroulante « Balise », choisissez la balise HTML utilisée pour cet élément.

Il est généralement superflu de choisir à la fois un rôle et une balise HTML, les deux notions se recouvrant en grande partie.

ID

Dans la liste déroulante « ID », choisissez une des chaînes de caractères qui identifie le mieux l’élément, s’il en existe une.

Classe

Dans la liste déroulante « Classe », choisissez une des chaînes de caractères qui identifie le mieux l’élément, s’il en existe une.

Comme pour des noms de fichier, les chaînes ID et Classe peuvent contenir des caractères « * » (étoile), afin de ne spécifier qu’une partie de la chaîne recherchée.

SRC

La zone « SRC » est utile uniquement pour les éléments de type graphiques contenant le nom d’un fichier image.

Index

Si plusieurs éléments correspondent aux critères de la règle, ce champ indique le numéro de l’élément qui sera pris comme premier résultat.

Une fois tout les critères renseignés, appuyez sur Entrée ou tabulez jusqu’au bouton « OK » pour valider le dialogue.

Raccourcis clavier

Cliquez sur le bouton « Ajouter un raccourci clavier ».

Appuyez sur le raccourci clavier que vous voulez créer.

Dans le menu déroulant qui s’ouvre, choisissez l’action que vous voulez associer à ce raccourci clavier.

Les actions possibles sont :

  • « Aller à » : Déplace le curseur de navigation sur l’élément et le lit.
  • « Énoncer » : Lit le texte de l’élément mais ne déplace pas le curseur.
  • « Dire tout » : Déplace le curseur de navigation sur l’élément et lance la lecture automatique de tout le texte à partir de cette position.
  • « Activer » : Effectue un click de la souris sur l’élément.
  • « Déplacer la souris » : Déplace le pointeur de la souris sur cet élément mais n’effectue pas de click.

Il est possible de créer plusieurs raccourcis clavier pour une même règle.

Cas particulier de l’action « Énoncer » :

Lorsque l’on associe l’action « Énoncer » à un raccourci clavier, il sera alors possible d’exécuter l’action « Aller à » en appuyant deux fois rapidement sur le raccourcis clavier.

Cela est utile par exemple lorsque l’on crée un raccourci pour faire lire un message d’erreur sans vouloir y déplacer le curseur. La double tape sur ce même raccourci permettra cependant de s’y déplacer pour, par exemple, lire plus précisément le message en braille ou en vocal.

Actions automatiques

L’action automatique n’est pas liée à un raccourci clavier. Elle s’exécute automatiquement dès que l’élément correspondant aux critères de la règle est détecté dans la page. Cela est utile pour, par exemple, placer le curseur automatiquement à une position précise lorsqu’une page vient de se charger. Ou encore, annoncer automatiquement un message d’erreur lorsqu’il apparaît.

Attention : Bien qu’elles soient très utiles, les actions automatiques peuvent créer des comportements imprévisibles avec le navigateur, si elles ne sont pas utilisées à bon escient et parfaitement maîtrisées. L’action « Énoncer » ne pose pas de problème particulier. Les actions « Aller à » et « Lancer la lecture » peuvent générer certains blocages. L’action « Activer » doit être évitée si elle n’est pas indispensable.

Propriétés

Résultats multiples

Par défaut, si plusieurs éléments de la page correspondent aux critères de la règle, seul le premier élément trouvé sera utilisé, les autres sont ignorés.

Si cette case est cochée, alors tous les éléments répondant aux critères de la règle seront pris en compte. Cela signifie que l’appui sur les touches « page suivante » et « page précédente » permettra de passer sur tous les éléments trouvés par la règle.

Cependant, cela ne change pas le comportement des raccourcis clavier associés à la règle, qui s’appliqueront toujours uniquement au premier élément trouvé. Il sera par exemple judicieux de cocher la case « Résultats multiples » pour une règle permettant de se déplacer sur tous les résultats d’une recherche.
Si la case n’était pas cochée, seul le premier résultat de la recherche serait identifié.

Activer le mode formulaire

Cette case à cocher indique si le mode formulaire doit être automatiquement activé lorsque l’on se déplace sur l’élément. Par défaut, cette case est automatiquement cochée lorsque l’on crée une règle sur une zone d’édition.

Ignorer avec Page Suivante

Cette case à cocher indique si le curseur s’arrête sur cette règle lors de l’appui des touches Page Suivante ou Page Précédente.

Énoncer le nom de la règle

Cette case à cocher indique si le nom de la règle doit être lu par la synthèse vocale lorsque l’on se déplace sur l’élément. Elle est cochée par défaut. Vous pouvez la décocher pour éviter la lecture de ce nom, pour les cas où, par exemple, il y a lecture en double du texte de l’élément.

Bonnes pratiques

Afin de faciliter l’apprentissage, la compréhension, la mémorisation des raccourcis clavier et la structuration des pages d’un site à l’utilisateur final d’un module, il est conseillé aux développeurs de respecter, dans la mesure du possible, certaines recommandations d’implémentation.

Être cohérent dans le choix des raccourcis clavier

Il faut utiliser des raccourcis clavier similaires pour des actions similaires dans les différentes pages du site. Par exemple, Control+Maj+B pour se placer sur la barre de boutons principale quelle que soit la page.

Toutes les combinaisons de raccourcis clavier sont autorisées, mais il faut privilégier en premier les combinaisons avec Control+Maj.

Définir les différentes zones structurant les pages

La plupart des sites ont une structuration identique pour l’ensemble des pages. Cette structuration est conçue pour être rapidement compréhensible visuellement, mais elle est très difficile à appréhender en braille ou en vocal.

La création de raccourcis clavier est utile pour permettre à l’utilisateur de se déplacer rapidement, mais elle permet également de mieux faire comprendre comment sont organisées les pages.

Pour cela, il est conseillé d’affecter toujours les mêmes raccourcis clavier pour les zones principales structurant le site.

Exemple :

Control+Maj+L : Se placer en lecture au début du contenu de la page.
Control+Maj+E : Se placer en mode formulaire sur le premier champ d’édition du formulaire principal. Control+Maj+H : Se placer sur le menu principal (celui du site, pas celui du navigateur).
Control+Maj+O : Se placer sur les onglets (les onglets internes au site, pas les onglets du navigateur).
Control+Maj+B : Se placer sur la barre de boutons principale (généralement les boutons en bas du formulaire).
Control+Maj+A : Se placer sur l’arborescence (généralement affichée sur la partie gauche de la page).
Control+Maj+F : Se placer en mode formulaire sur la zone d’édition de recherche du site, s’il y en a une.
Control+Maj+M : Annoncer un message d’erreur ou d’information.
Control+Enter : Cliquer sur le bouton principal de validation du formulaire.

Cette liste n’est pas obligatoire ni exhaustive, mais il est recommandé de conserver ce type de logique pour aider l’utilisateur à mieux comprendre comment naviguer dans le site.

Gestion des messages d’erreur et d’information

Les messages d’erreur ou d’information sont des éléments très difficiles à détecter et à localiser avec un lecteur d’écran. Qu’ils soient affichés durant l’édition d’un champ ou à la validation d’un formulaire, on emploiera typiquement une action automatique afin de les annoncer dès qu’ils sont détectés.


Merci beaucoup à Yannick pour ces contributions et bonne utilisation de l’extension WebAccess pour NVDA
Bien amicalement,
Rémy (BlindHelp).


Nous espérons vous revoir bientôt sur le
Blog de BlindHelp!
ou sur votre nouveau espace via GitHub:
BlindHelp.github.io


Chargement en cours...